INTÉGRER LA PROBLÉMATIQUE DE LA JEUNESSE DANS L’ÉLABORATION DE POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT


PVI

AU GOUVERNEMENT

• Inserer les problematiques des jeunes en tant que priorite dans les strategies de developpement

• Veiller à la mise en œuvre des recommandations des fora déjà organisées

• Assurer la production, l’analyse et diffusion de données qualitatives et quantitatives sur la thématique de la jeunesse afin de mieux connaitre la situation des jeunes, leur dynamique comportementale en intégrant un volume sur les jeunes dans le recensements nationaux d’une part, et en instaurant un partenariat entre les différents structures collectant des données d’autre part.

• S’assurer de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques et programmes relatifs à la santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescents

• Produire et diffuser régulièrement des rapports au niveau national, sous-régional et continental sur la situation des adolescents et jeunes. Ce rapport permettra d’apprécier les défis de la jeunesse, leur potentialité (à l’image de la situation de l’enfant de l’Unicef)

• Faciliter la mise en place d’une structure nationale indépendante et représentative de coordination des organisations de jeunesse afin de faciliter les échanges et le partage d’expériences

• Mettre en œuvre des actions spécifiques à l’endroit de la jeunesse tenant compte de son hétérogénéité, et mettant un accent particulier sur les adolescents et jeunes en situation de vulnérabilité économique et sociale

• Adopter des mesures favorisant l’habilitation des jeunes filles (estime de soi, connaissance, solidarité, participation)

• Harmoniser et articuler les interventions des différentes structures publiques intervenant sur la thématique de la jeunesse

• Susciter la mise en place de structures d’enseignement et d’accompagnement destinées à développer la formation et l’insertion professionnelle des jeunes dans les domaines non classiques (musique, activités artistiques, socio-éducatives et sportives…)

• Mettre en œuvre des mesures incitatives, notamment une fiscalité « pro-jeunes », favorisant la création de PME par les jeunes.

• Promouvoir l’accès des jeunes à l’emploi décent (travail productif et convenablement rémunéré, respect des droits et principes fondamentaux du travail, accès aux systèmes de protection sociale, liberté d’association ou d’expression…)

• Accroitre significativement la part consacrée à la jeunesse dans les dépenses publiques de manière à traduire le caractère prioritaire de ses questions dans la stratégie de développement du pays.

• Promouvoir et valoriser les innovations scientifiques techniques, technologiques et artistiques des jeunes

• Suivre et évaluer de manière participative les politiques et stratégies d’emploi des jeunes afin de renforcer l’efficacité et l’efficience des projets et programmes en leurs faveurs

Mettre en place des systèmes et des structures locales d’orientation, d’appui et d’accompagnement des adolescents et jeunes vers l’entreprenariat et l’emploi salarié.

Aux Partenaires au développement

• Renforcer le partenariat entre tous les partenaires de développement pour une meilleure efficacité des interventions au niveau de la jeunesse.

SANTE SEXUELLE ET DE LA REPRODUCTION DES ADOLESCENTS

GOUVERNEMENTS

• Elaborer des cadres nationaux de développement incluant les droits 47et besoins en Santé sexuelle et de reproduction des adolescents selon une approche basée sur les droits humains

SYSTEME DES NATIONS UNIES

• Dans le cadre de la revue des agendas de développement CIPD après 2014 et OMD après 2015, le système des NU doit conduire un plaidoyer auprès des gouvernements pour la prise en compte de la SSR des adolescents et jeunes comme axe prioritaire de développement

• Le SNU doit continuer le plaidoyer auprès des Gouvernements pour la ratification, la vulgarisation et la mise en œuvre de la charte Africaine de la Jeunesse

• Conduire un plaidoyer pour un engagement soutenu des associations religieuses et coutumières dans la promotion de l’accès à l’information et aux services de Santé Sexuelle et de la Reproduction des Adolescents et Jeunes.

UNION AFRICAINE

• L’Union Africaine et les Commissions Economiques Régionales doivent conduire un plaidoyer auprès des gouvernements afin de les amener à définir un pourcentage du budget national de la santé en faveur de la Santé Sexuelle et de la Reproduction des adolescents et jeunes

• L’UA doit continuer le plaidoyer auprès des pays membres pour la ratification, la vulgarisation et la mise en œuvre de la charte Africaine de la Jeunesse

• L’UA doit tous les trois ans inscrire dans l’agenda du Sommet des Chefs d’Etats Africain la revue des progrès des indicateurs relatifs à la mise en œuvre des programmes de SSR des adolescents et jeunes

LES PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS

• Les Partenaires Techniques et Financiers (donateurs, secteurs privés, fondations, mécènes, etc.) doivent accorder une priorité aux financements des programmes relatifs à la Santé Sexuelle et de la Reproduction des adolescents et jeunes

LES RESAUX ET ASSOCIATIONS DE JEUNES

• Les réseaux et associations de jeunes doivent jouer pleinement leur rôle :

• d’interface entre les jeunes, y compris les plus vulnérables et les décideurs/institutions

• de promotion de l’information et de l’accès aux services de santé sexuelle et de reproduction des adolescents/jeunes

• de facilitation à la participation des adolescents/jeunes au processus et cadres de prises de décisions y compris les arbitrages budgétaires

• développer des approches novatrices en matière de promotion de la Santé Sexuelle et de Reproduction en vue d’une utilisation efficiente des ressources allouées

PROMOUVOIR LA PARTICIPATION DES JEUNES AU X PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT

  1. Appuyer le volontariat dans les associations de jeunes.
  2. Elargir l’initiative de l’Union Africaine en matière de volontariat pour accueillir davantage de jeunes et appuyer les autres services nationaux de volontariat.
  3. Travailler à une plus forte application des chartes, plan et résolutions sur la jeunesse.
  4. Promouvoir l’approche genre et la participation effective et qualitative des jeunes filles et jeunes femmes dans les instances de prise de décision.

– ECOUTER

– ORIENTER

– FORMER

– INTEGRER

– RESPONSABILISER

5. Apporter une attention particulière aux besoins, à la participation et à l’insertion professionnelle des jeunes marginalisés, mener les approches et démarches adéquates en leur faveur.

– Créer des centres multifonctionnels d’écoute et de conseil animés par et pour les jeunes (suivre son évolution au fur et à mesure).

– Institutionnaliser l’intégration des jeunes à la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du processus de développement pour une implication plus pertinente (rôle et responsabilités ).

– Redynamiser et innover la collaboration entre les réseaux de jeunes et les réseaux de journalistes ainsi que les réseaux parlementaires en matière de population et développement.

– Former les jeunes aux techniques de communication, soit par l’intégration aux programmes scolaires, soit par subvention des associations de jeunes y destinées.

– Systématiser l’utilisation des NTIC et des medias pour favoriser la participation, la prise de parole et la représentation des jeunes.

– Allouer des ressources conséquentes au niveau des secteurs clés (éducation, santé emploi) pour faciliter la participation et l’épanouissement des jeunes.

– Création d’un point focal jeunesse dans toutes les structures de décision animés par des jeunes compétents et dûment mandatés par leurs pairs.

– Instituer un quota de 40% pour assurer la participation effective des jeunes dans les instances de décision et processus de planification.

– Evaluer la participation effective des jeunes dans les programmes de développement liés à la jeunesse en s’appuyant sur des cadres d’analyses « Echelle de participation ».

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: